Gao Xingjian - Prix Nobel de littérature 2000

Publié le par Jurek

Gao Xingjian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gao Xingjian est un nom chinois, coréen, khmer ou vietnamien ; le nom de famille, Gao, précède donc le prénom.

Gao Xingjian, né en 1940 en Chine, est un écrivain, dramaturge et peintre français d'origine chinoise. Dans son pays natal, son avant-gardisme et sa liberté de pensée lui ont valu d'attirer sur lui les foudres du Parti. Après cinq années de rééducation à la campagne, le caractère subversif de ses œuvres finit par le contraindre à l'exil. Il vit en France depuis 1988, où il a obtenu l'asile politique et été fait Chevalier des Arts et des Lettres. Depuis 1998 il a la nationalité française.

Il a reçu le prix Nobel de littérature en 2000 pour l'ensemble de son œuvre. Son roman le plus célèbre est La Montagne de l'âme (Editions de l'Aube). Il est également l'auteur de nouvelles, de poèmes, de pièces de théâtre (publiées aux Editions Lansman) et même d'un opéra, La neige en août créé en 2002 à Taipei puis à l'Opéra de Marseille, sur une partition de Xu ShuYa.

Son œuvre

À contre-courant des exigences du politiquement correct imposé par le Parti communiste chinois, La Montagne de l'âme est le récit d'un temps pour soi, d'une introspection ou le moi devient tu puis il, d'un individualisme, d'une certaine oisiveté et plus encore de la quête d'une Chine et d'un Chinois à l'état de nature.

  • La fuite (théâtre), 1992
  • Au bord de la vie (théâtre), 1993
  • Le somnambule (théâtre), 1995
  • La montagne de l'âme (roman), 1995
  • Une canne à pêche pour mon grand-père (roman), 1995
  • Quatre quatuors pour un week-end (théâtre), 1999
  • Le livre d'un homme seul (roman), 2000
  • Gao Xingjian, théâtre I (théâtre), 2000

Traductions

Quelques ouvrages traduits en français:

  • La montagne de l'âme, roman, 1995
  • Une canne à pêche pour mon grand-père, nouvelles, 1997.
  • Le livre d'un homme seul, roman.

Traduits en Anglais:

  • Buying a Fishing Rod for my Grandfather, nouvelles, Flamingo, London, 2004 (ISBN 0007170386)

Son œuvre peinte

Gao Xingjian est également un peintre dont l'œuvre n’est pas à négliger. Réalisés à l’encre de Chine, ses tableaux, de toutes dimensions, conjuguent abstraction, figuration et panthéisme : les contours d’une nature comme saisie dans un clair-obscur, la silhouette d’une femme drapée comme un Vierge Préhistorique cheminant dans un paysage de rocaille, un homme au corps lourd dont la fine tête se tend vers un soleil couchant ( qui n’est pas sans évoquer la contemplation romantique de Caspar Friedrich ). Quelques unes de ses œuvres sont reproduites sur la couverture de certain de ses livres.

 

Publié dans 12chinois

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article