Pierre Haski

Publié le par Jurek




































80 portraits et reportages, 5 portfolios, 150 photographies, le florilège de " Mon journal de Chine " le blog aux 900 000 visiteurs, La grande aventure du correspondant de Libération en Chine. Pendant cinq ans, Pierre Haski a été le correspondant de Libération à Pékin. En Chine, il est facile de prédire tout et son contraire. Pierre Haski a choisi de raconter ce qu'il a vu et de peindre, par petites touches, des destins, des histoires étonnantes ou ses " choses vues ". Parcourant le pays, il a enquêté chez les oubliés du pouvoir, sans voix et sans droits, chez les résistants comme parmi les néocapitalistes de Shanghai qui inventent leurs valeurs en marchant ; dans les campagnes traversées de jacqueries comme dans les usines de l'atelier du monde, irriguées chaque jour par les migrants qui affluent en masse ; auprès des écrivains et des artistes qui cherchent à trouver un sens à leur histoire comme dans les coulisses de l'immense machinerie bureaucratique... Une fois assemblé, le puzzle dessine le visage de la Chine d'aujourd'hui. La dernière année, il a tenu un blog, " Mon journal de Chine ", qui a connu un succès foudroyant. Ce livre en reproduit également les extraits les plus forts, y compris les débats houleux qu'il a suscités. Un livre foisonnant et chaleureux sur une Chine sans apprêt, mais pleine d'humanité.

Pierre Haski est directeur adjoint de la rédaction de Libération. Il est notamment le coauteur du Journal de Ma Yan (Ramsay), traduit dans 19 langues, dont la publication a permis de scolariser des milliers d'écoliers, et du Sang de la Chine (Grasset), prix Joseph-Kessel, qui a eu un écho dans les plus grands journaux internationaux.


Commentaires:

Il faudrait que chaque lecteur de ce livre puisse rencontrer quelques oubliés du pouvoir, résistants, néocapitalistes, migrants, écrivains ou artistes, afin de confronter ses constatations avec celles de Pierre Haski sinon il se retrouve face à un discours construit auquel il ne peut opposer que des impressions subjectives.  Mais est-ce toujours possible?

Publié dans 12chinois

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article