Deux soldats d'élite

Publié le par Jurek

































Le soldat.
*Le soldat est l'unité élémentaire d'une armée. Une armée a pour but de défendre son territoire ou d'en conquérir d'autres.
Pourquoi un soldat marche en rang et au pas? C'est parce que son efficacité se mesure surtout dans la capacité d'un groupe  à faire corps (à faire un corps).
 Très rapidement, dans l'histoire humaine, dès que des spécialisations apparaissent au sein de groupes d'humains, il y a l'homme armée puis le groupe armée.
En quoi une armée est supérieure par rappport à une autre lors d'une combat? Entre en ligne de compte, le nombre de soldats, l'armement du groupe et la volonté de se battre et de remporter la victoire.
Pourquoi un groupe "secrète-t-il" des soldats? Avant le combat contre ses pareils, l'homme rencontre d'autres animaux que lui. Des animaux plus faibles, d'égale force et bien plus forts que lui.

Autotrophe ou Hétérotrophe.
L'homme est un animal c'est à dire qu'à la différence des plantes, il n'est pas autotrophe car il ne peut se nourrir directement de la chimie et de l'énergie. Il est hétérotrophe, c'est à dire qu'il est obligé de manger d'autres vivants soit des plantes soit d'autres animaux.

On ne mange pas son espèce, en règle générale.
Même s'il arrive que des animaux consomment des individus de leur espèce, ils ont plutôt tendance à se nourrir de tout ce qui n'est pas de leur espèce. Quand on lit Jared Diamond, on en conclut que depuis son apparition, l'homme a tout essayé et c'est ainsi qu'il a défini ce qui était comestible de ce qui ne l'était pas. Mais parmi tous les objets comestibles, il y en a qui s'acquièret aisément et d'autres non. Il y a donc des animaux à manger plus faibles, des animaux d'égale force et d'autres qui lsurpassent l'homme. Avant que les bovins ne fussent apprivoisés, ils se défendaient aprement. Il y a la scène récurrente de la chasse aux mamouths ou de l'art de jeter des troupeaux entiers de bisons en bas des monts escarpés.
Pour se nourrir, l'homme développe sa force, son agilité, son intelligence et sa coopération avec d'autres humains.

De l'hétérotrophie à la guerre.
Les hommes se sont de plus en plus dispersés sur la Terre mais il arrive qu'ils se retrouvent en contact. Les solidarités nées à l'intérieur d'un groupe après un long cheminement ensemble deviennent un ciment contre d'autres groupes qui ont développés des coutumes et des moeurs différentes.  Il peut y avoir pénurie totale d'une ressource vitale - elle a disparuechez nous alors qu'elle continue à exister chez ceux d'en face ou bien une pénurie relative: nous n'en avons pas assez ou bien à la vue de ce que les autres possèdent nous souhaitons en avoir encore plus.
Alors que vis à vis des animaux nous développons une démarche de destruction pour nous nourrir, vis à vis de nos semblables nous développons "la guerre".
La finalité et les modalités en sont differentes. Le gorille fait du vacarme afin de faire peur et éloigner son concurrent. Nous utilisons cette méthode. Mais il y en a beaucoup d'autres.

La parade du soldat.
Alors pourquoi ces deux soldats montent-ils la garde dans un habits d'apparat. Justement parmi toutes les méthodes il y a celle qui consiste à impressionner. Impressionner les siens pour leur donner du coeur au ventre ou impresionner un ennemi potentiel afin qu'il s'éloigne de nous plutôt que de nous chercher querelle.

Conclusion générale.
Une fois ceci compris, nous devons quand même revenir à une règle plus générale, celle où nous devons considérer que tout vivant, plante ou animal est un "Je". Cela nous permet d'abord de comprendre pourquoi chez tous les groupes humains il y a des armées. Puis nous comprenons que chaque espèce de vivant développe vis de tous les vivants qui l'entourent la même attitude utilitaire:cela se mange-t-il oui ou non.
Enfin il nous reste la règle de l'identité des "Je": quand un "JE" - un homme dans notre  exemple - mange un "JE" - du lapin ou une pomme, il mange de l'identique. C'est pour cela qu'il l'assimile parfaitement. Accessoirement la parole du Christ devient limpide: "Buvez et mangez car ceci est mon sang et mon corps".

Publié dans 12chinois

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

"je" dominique 08/02/2007 20:53

Oh le blasphème !  et qu'en disent les lapins, ces autres "je" que je ne puis plus manger? mais le monde peut-il exister et les "je" avec lui sans un peu d'heterotrophie? Qu'en dirait Darwin?